Près d’une vingtaine de jeunes femmes formées en photographie et dessin par le ROAJELF Bénin Littoral

Lancée et démarrée ce lundi 25 juillet 2016, la formation en dessin et photographie, organisée dans le cadre du projet ‘’Femme et Art’’ initié par le ROAJELF-BENIN/LITTORAL en faveur des candidates présélectionnées, a pris fin ce jour jeudi 28 juillet 2016 avec une séance de coaching en leadership féminin ainsi que sur la représentativité des femmes dans les instances décisionnelles. Ladite formation s’est tenue au centre Artisttik Africa et a connu la participation active des jeunes femmes présélectionnées, la disponibilité des formateurs dans chaque catégorie, la présence de diverses personnes, passionnées de dessin et de photo, le soutien des membres de tout le ROAJELF sur le plan national.

Une des participante témoignant des acquis reçus lors de la formation au nom de ses pairs
Une des participante témoignant des acquis reçus lors de la formation au nom de ses pairs

Quatre (4) jours, n’étaient pas peu, mais a paru insuffisant pour vraiment encadrer les participantes à la formation sur les outils nécessaires dont elles auront besoin pour poursuivre une carrière dans les catégories concernées. Mais : ‘’nous leur avons donné les notions de bases et notions essentielles pour mieux appréhender les techniques élémentaires dans ces deux disciplines artistiques…’’ rassure le formateur Hector SONON, Caricaturiste.

Quant au témoignage de la représentante des candidates, ‘’c’était une joie, une opportunité et un honneur pour nous d’être entretenues par de professionnels dans les domaines sur les éléments essentiels à connaître. Nous nous engageons à garder la flamme haute afin de poursuivre le processus jusqu’à la finale du concours…’’ confesse Landros DAHOUN, candidate en dessin.

La Présidente de l’antenne du Littoral du ROAJLEF/Bénin, avant de permettre au représentant du parrain de clore la cérémonie, a rappelé aux candidates, les prochaines étapes du concours. La toute prochaine s’attend à enregistrer d’autres œuvres des candidates qui disposent désormais de quelques jours pour soumettre les œuvres autour du thème ‘’Cotonou, ma ville’’. M. Eric AZANNEY, Coordonnateur du Centre Artisttik Africa et représentant du parrain M. Ousmane ALEDJI, réitérant ses remerciements à l’endroit de l’équipe du projet et de l’antenne, a félicité une fois encore les candidates en les invitant à plus d’ardeur et d’engagement afin de se voir offrir de fructueuses opportunités dans les domaines de dessin et de photographie à l’avenir. C’est sur ces mots qu’il a clos la formation.

Rosine KEDEDJI, Secrétaire Générale et Chargée de Communication de l’antenne

 

Connais tes devoirs Femme !

Le femme, cette reine de l’humanité dans son rôle a plus de devoir de d’attente. Elle a aussi beaucoup de droits que ne doivent ignorer les hommes.

Benin Girls Diaries

Aujourd’hui, j’entends par ci et là que les femmes souffrent le martyr. Tantôt ce sont des bastonnades et humiliations de tout genre, tantôt c’est l’abandon, l’imposition ou pire encore la privation d’une partie essentielle du corps pour m’en arrêter là. Mais pourquoi souffrent si tant les femmes ? Ne sont-elles pas la mère de l’humanité, ne sacrifient-elles pas leurs vies pour en donner un, deux et voir mêmes plusieurs vies ?

 par, Diane Bossavi, Mentee Benin Girls Diaries

Voir l’article original 286 mots de plus

Un nain meurt par noyade dans un jacuzzi à Saint-Tropez

iconoclastemag

Un fait d’hivers tragique alimente toutes les conversations des fêtards et vacanciers de Saint-Tropez. Le samedi dernier, Pedro Dos Santos, un nain Equato-guinéen est mort dans un jacuzzi, lors d’une « nude party », comme il s’en organise des centaines en cet été.

Il sonne une heure du matin, c’est le moment névralgique de la soirée mousse animée par Mister Flash, le DJ le plus sollicité de la côte. Tous les fêtards se précipitent dans le jacuzzi de la résidence « Désir », au rez-de-chaussée. Pedro, bon viveur invétéré n’est pas du reste. Ce sera sa dernière baignade : il en ressortira inerte, noyé sous 90 centimètres d’eau.

A Saint-Tropez, c’est l’incrédulité et l’indignation qui dominent. « Comment a-t-on pu le laisser se noyer quand on sait qu’il y avait au moins 12 personnes dans le jacuzzi », se demande Lucia, sa fiancée, inconsolable. Interrogés, les employés de la résidence qui l’ont laissé se baigner en dépit du…

Voir l’article original 197 mots de plus

A ma Rose, bonne fête Patronale 

Etre né, est une grande chance de la providence divine. Mais l’on grandit dans une ignorance inoffensive et se rend compte plus tard que la miséricorde avait offert assez de chance en une opportunité. La grâce de la vie. La chance de survivre malgré tout. Moi je dirai avec immense joie, que c’est plus qu’une chance en une opportunité à nulle autre pareille d’être née avec son amie, sa meilleure amie pour la vie. Ma sœur jumelle, prénommée Rose (la première sainte du monde nouveau) est mon cadeau du ciel pour la vie. Elle est mon ange gardien terrestre… Dommage que j’ai pris assez de temps pour m’en rendre compte. Cette tribune lui est consacrée, car c’est sa fête patronale, le 23 Août.

Ma Rose aussi naïve qu’intelligente!

Rose, ma sœur, la seconde-moi, ma meilleure-amie, les bras qui accueillent mes joies, l’épaule qui reçoit mes larmes, l’inconditionnelle amie, offerte par Dieu,  est une femme de caractère. Déterminée, elle surmonte tous les obstacles qui se dressent devant elle avec courage. Elle est difficilement manipulable. Rose sait parfaitement captiver l’attention et n’a aucune difficulté à imposer ses idées. Intelligente, elle use de la diplomatie pour se faire respecter. Elle peut se dévouer corps et âme à une cause qu’elle estime être juste.

Une personnalité plutôt réservée

Ma Rose, consciente que son côté ingénu suffit pour séduire son entourage, elle est prudente, assez discrète et n’en fait jamais trop, au risque de ne pas en faire assez ! Cette discrétion entachée d’un comportement d’un peu réservé, fait de notre entourage, me traiter d’ « agitée ». Non, Rose ne l’admet pas. Elle reconnait que sa Rosine est assez expressive.

Dotée d’une grande sensibilité alors familiale et désormais plus maternelle, Rose trouve plus de bonheur à être dans son cercle familial où elle y trouve assez de bonheur. Alors que moi, j’aimais, que dis-je, j’aime encore bien les sorties, retrouvailles, réjouissances et tout ce qui regroupe les membres d’une communauté autour d’une joie commune, Rose préfère vivre de loin, ou de vite s’y retirer. Ayant pris assez de temps à comprendre cela, beaucoup de nos amis communs n’ont pas aussi vite compris cette personnalité réservée qu’elle incarne.

A notre tendre enfance!
A notre tendre enfance!

Je croyais avoir beaucoup d’amis, mais Rose a aussi beaucoup d’amis, notamment parce qu’elle est ouverte d’esprit comme moi. Je dois vous avouer que, parfois c’est marrant d’être confondue. Mais d’autres fois, ce n’est pas souvent facile, car certains de nos amis refusent de croire. Elle est appréciée pour sa tolérance, sa générosité et son sens de l’accueil. Généreuse, comme moi, elle cherche le cadeau ou la petite attention qui pourrait faire plaisir à ses proches. Rose est aussi très ordonnée, peut-être même un brin maniaque et peut sortir de ses gonds si quelque chose la contrarie. Cette attitude soudaine surprend toujours nos proches, même ceux qui la connaissent bien, comme moi. Assez intelligente, Rose détient un degré d’imagination assez constant. Elle est douée dans les propositions et conseils que dans les pratiques, même si elle n’ose pas mettre son talent en avant.

Le prénom Rose : Qui sont-elles ?

Les prénommées Rose, sont très sympathiques et dynamiques. Ouverte à la communication, elles peuvent apparaître singulières et cultivent leur propre style. Elles dégagent une impression de force et d’assurance, alors qu’elles sont en réalité fragiles et n’ont pas toujours confiance en elles même. Elles compensent en fait leur vulnérabilité par leur facilité d’expression : elles expriment la joie de vivre et leur enthousiasme est communicatif. Vives, adaptables, elles ont l’art de la persuasion ou de la riposte et des dons de comédienne (en tout cas pour ma Rose, ça laisse à vérifier). Elles savent plaire, séduire, charmer et distraire leur entourage. Curieuses, elles s’intéressent à mille choses sans forcément n’en approfondir aucune. Elles ont une volonté ainsi qu’une capacité d’actions importantes, mais irrégulières.

Le domaine affectif a une grande résonance sur leur destin personnel ou même professionnel. Fillettes, elles sont espiègles et malicieuses. Leur flot verbal est intarissable et elles tendent facilement à la médisance. Leur esprit vif leur permet d’apprendre vite, mais elles se lassent facilement.

Origine, selon internet

Le prénom Rose vient du prénom latin Rosa.
Rose, dont l’étymologie germanique évoque la gloire, la force et la virilité, fut d’abord introduite par les Normands en tant que prénom masculin. Toutefois, sa proximité avec le latin Rosa fit oublier sa véritable signification et Rose se féminisa complètement dès le XVe siècle. Ce prénom commença alors à se propager largement dans le monde occidental et il fut accueilli avec ferveur dans un grand nombre de pays européens. En France, son ascension démarra au XIXe siècle et culmina au début du XXe siècle avec un pic de 1842 nouveau-nés ainsi prénommés en 1906. Sa cote baissa fortement par la suite, sans doute, à cause de l’émergence de variantes qui lui volèrent momentanément la vedette. Cela dit, Rose semble renouer avec le succès depuis le début des années 2000. On comptait ainsi 1611 naissances de petites Rose en 2009. Plus de 76 000 Françaises ont porté ce prénom depuis le début du XXe siècle.

Caractère

Les Rose possèdent une grande force de caractère. Elles sont en effet courageuses, déterminées et passionnées. Ces femmes n’ont peur de rien et vont constamment au bout de ce qu’elles entreprennent. Intelligentes et éloquentes, on adhère rapidement à leur idéologie. Les Rose sont, en outre, de véritables philanthropes qui se dévoueraient corps et âme pour une cause noble.

Saint patron

Le 23 août, on honore sainte Rose de Lima, une religieuse dominicaine reconnue pour être la première sainte du Nouveau Monde.

Ma Rose, je te souhaite le meilleur dans ta vie. La réalisation de tous tes vœux. Enjoy your day my dear Rose!

Zoom sur le profil des participants de la conférence, osez Innover

C’est une initiative à accompagner; et c’est ma contribution. Dare to Inovate!

Blog Agrifam

Vingt-cinq (25) personnes ont été sélectionnées pour participer à la conférence Osez Innover qui se tiendra du 15 au 20 Juin 2015 au centre Songhaï de Porto Novo.  Ils viennent de toutes les contrées du Bénin : Porto Novo, Dassa, Parakou, Savè, Natitingou, Dogbo, Cotonou, So Ava, Savalou, Pahou, Boukombé, Komiguéa/ N’Dali, Birni et Abomey Calavi.

Ils sont de diverses professions. Ils sont des éleveurs, des apiculteurs, des entrepreneurs Web, des étudiants en fin de formation, des informaticiens, des enseignants, des exploitants agricoles, des promoteurs de l’économie verte, des géographes, des sociologues, des agronomes et des archivistes-documentalistes.

Ils sont des jeunes dynamiques âgés de 18 à 35 ans ayant une vision claire, un objectif  pour leur vie et pour leur communauté. « Je veux entreprendre pour être autonome et indépendante financièrement mais surtout pour être libre : gérer moi-même mon temps pour le partager avec ma communauté. » .C’est l’objectif de…

Voir l’article original 314 mots de plus

The rains will come again..and again.. and again…

Notre prière est que cette situation aussi naturelle qu’elle a été, soit également source de bénédiction et de grâce pour les pays victimes.

oseyda's blog

ac1On 3rd June 2015 the entire population of Ghana was in distress. People were stranded either at home, work or on their way home from work. Why? because the rains had started and on this particular day it rained for hours non-stop and unfortunately floods resulting from this torrential rain brought about unimaginable loss of lives and destruction of properties.

In addition, about 159 people were killed at the GOIL filling station near the GBC Bank Towers that exploded during the rainfall. This is sad but they are human beings who had lives to live, families that cared for them and friends who cherished them. Delegations from government and other well wishers visited the affected families either at home or in the hospitals to express their condolences. This was marvelous and touching however, am sorry to say that we have a bigger problem to deal with as Ghanaians and that…

Voir l’article original 150 mots de plus

Fâ, une richesse culturelle du passé au service de l’avenir

Un tableau de Di-médji du fâ
Un tableau de Di-médji du fâ

256 tableaux représentant les signes du Fâ, 13 conférences et 02 communications, des ouvrages sur le Fâ, le tout pour achalander les stands d’exposition de la quinzaine sur le fâ, organisé du 15 au 30 Août 2009 à la médiathèque des Diasporas par l’Agence Bénin Culture du Professeur David Koffi Aza. Fah’lun, mot arabe d’origine sémite, signifie « sort », l’avenir.

Connu sous le diminutif fâ, c’est un art divinatoire qui permet de lire l’avenir. Pendant quinze jours, le Professeur David Koffi Aza a donné au public béninois l’opportunité de mieux connaître l’immense richesse culturelle de notre pays dans le domaine du Fâ et de comprendre les subtilités de cette science qui fait partie intégrante de notre patrimoine rituel. Les visiteurs ont, en outre, pu mieux appréhender les liens existant entre le Fâ et une autre pratique cultuelle endogène : le Vodoun. Cette quinzaine a été également l’occasion d’offrir une meilleure visibilité au Fâ, science sacrée d’origine divine.

Pour le Professeur Aza, « le Fâ permet de détecter les dessous cachés de chaque individu. Il symbolise l’harmonisation de la sagesse universelle qui regroupe les quatre éléments : la Terre, l’Air, l’Eau et le Feu ». Il explique que : « le Fâ repose sur les quatre points cardinaux. Le Nord appelé ‘’Di-mèdji Djogbé’’, le Sud ‘’Wolli-mèdji’’, l’Est ‘’Gbé-mèdji’’ et l’Ouest ‘’Yèku-mèdji’’ sont les signes primordiaux du Fâ. Ils se sont multipliés entre eux donnant naissance à 16 autres signes, lesquels ont donné les 256 signes du Fâ qui représentent les 256 catégories de personnes sur terre ». Le Fâ est classé « patrimoine culturel de l’humanité » mais suscite très peu d’engouement au Bénin.

En effet, les rares personnes qui détiennent la connaissance du Fâ sont analphabètes. Le professeur Koffi AZA, quant à lui est né dans la pratique du Fâ et est instruit. Il est donc convaincu après ses analyses que c’est une science qui peut contribuer de façon significative au rayonnement culturel de notre pays.

Article déjà publié ici: http://beninculture.over-blog.org/

Par Rosine Kédédji