Connais tes devoirs Femme !

Le femme, cette reine de l’humanité dans son rôle a plus de devoir de d’attente. Elle a aussi beaucoup de droits que ne doivent ignorer les hommes.

Benin Girls Diaries

Aujourd’hui, j’entends par ci et là que les femmes souffrent le martyr. Tantôt ce sont des bastonnades et humiliations de tout genre, tantôt c’est l’abandon, l’imposition ou pire encore la privation d’une partie essentielle du corps pour m’en arrêter là. Mais pourquoi souffrent si tant les femmes ? Ne sont-elles pas la mère de l’humanité, ne sacrifient-elles pas leurs vies pour en donner un, deux et voir mêmes plusieurs vies ?

 par, Diane Bossavi, Mentee Benin Girls Diaries

Voir l’article original 286 mots de plus

Un nain meurt par noyade dans un jacuzzi à Saint-Tropez

iconoclastemag

Un fait d’hivers tragique alimente toutes les conversations des fêtards et vacanciers de Saint-Tropez. Le samedi dernier, Pedro Dos Santos, un nain Equato-guinéen est mort dans un jacuzzi, lors d’une « nude party », comme il s’en organise des centaines en cet été.

Il sonne une heure du matin, c’est le moment névralgique de la soirée mousse animée par Mister Flash, le DJ le plus sollicité de la côte. Tous les fêtards se précipitent dans le jacuzzi de la résidence « Désir », au rez-de-chaussée. Pedro, bon viveur invétéré n’est pas du reste. Ce sera sa dernière baignade : il en ressortira inerte, noyé sous 90 centimètres d’eau.

A Saint-Tropez, c’est l’incrédulité et l’indignation qui dominent. « Comment a-t-on pu le laisser se noyer quand on sait qu’il y avait au moins 12 personnes dans le jacuzzi », se demande Lucia, sa fiancée, inconsolable. Interrogés, les employés de la résidence qui l’ont laissé se baigner en dépit du…

Voir l’article original 197 mots de plus

Zoom sur le profil des participants de la conférence, osez Innover

C’est une initiative à accompagner; et c’est ma contribution. Dare to Inovate!

Blog Agrifam

Vingt-cinq (25) personnes ont été sélectionnées pour participer à la conférence Osez Innover qui se tiendra du 15 au 20 Juin 2015 au centre Songhaï de Porto Novo.  Ils viennent de toutes les contrées du Bénin : Porto Novo, Dassa, Parakou, Savè, Natitingou, Dogbo, Cotonou, So Ava, Savalou, Pahou, Boukombé, Komiguéa/ N’Dali, Birni et Abomey Calavi.

Ils sont de diverses professions. Ils sont des éleveurs, des apiculteurs, des entrepreneurs Web, des étudiants en fin de formation, des informaticiens, des enseignants, des exploitants agricoles, des promoteurs de l’économie verte, des géographes, des sociologues, des agronomes et des archivistes-documentalistes.

Ils sont des jeunes dynamiques âgés de 18 à 35 ans ayant une vision claire, un objectif  pour leur vie et pour leur communauté. « Je veux entreprendre pour être autonome et indépendante financièrement mais surtout pour être libre : gérer moi-même mon temps pour le partager avec ma communauté. » .C’est l’objectif de…

Voir l’article original 314 mots de plus

The rains will come again..and again.. and again…

Notre prière est que cette situation aussi naturelle qu’elle a été, soit également source de bénédiction et de grâce pour les pays victimes.

oseyda's blog

ac1On 3rd June 2015 the entire population of Ghana was in distress. People were stranded either at home, work or on their way home from work. Why? because the rains had started and on this particular day it rained for hours non-stop and unfortunately floods resulting from this torrential rain brought about unimaginable loss of lives and destruction of properties.

In addition, about 159 people were killed at the GOIL filling station near the GBC Bank Towers that exploded during the rainfall. This is sad but they are human beings who had lives to live, families that cared for them and friends who cherished them. Delegations from government and other well wishers visited the affected families either at home or in the hospitals to express their condolences. This was marvelous and touching however, am sorry to say that we have a bigger problem to deal with as Ghanaians and that…

Voir l’article original 150 mots de plus

Fâ, une richesse culturelle du passé au service de l’avenir

Un tableau de Di-médji du fâ
Un tableau de Di-médji du fâ

256 tableaux représentant les signes du Fâ, 13 conférences et 02 communications, des ouvrages sur le Fâ, le tout pour achalander les stands d’exposition de la quinzaine sur le fâ, organisé du 15 au 30 Août 2009 à la médiathèque des Diasporas par l’Agence Bénin Culture du Professeur David Koffi Aza. Fah’lun, mot arabe d’origine sémite, signifie « sort », l’avenir.

Connu sous le diminutif fâ, c’est un art divinatoire qui permet de lire l’avenir. Pendant quinze jours, le Professeur David Koffi Aza a donné au public béninois l’opportunité de mieux connaître l’immense richesse culturelle de notre pays dans le domaine du Fâ et de comprendre les subtilités de cette science qui fait partie intégrante de notre patrimoine rituel. Les visiteurs ont, en outre, pu mieux appréhender les liens existant entre le Fâ et une autre pratique cultuelle endogène : le Vodoun. Cette quinzaine a été également l’occasion d’offrir une meilleure visibilité au Fâ, science sacrée d’origine divine.

Pour le Professeur Aza, « le Fâ permet de détecter les dessous cachés de chaque individu. Il symbolise l’harmonisation de la sagesse universelle qui regroupe les quatre éléments : la Terre, l’Air, l’Eau et le Feu ». Il explique que : « le Fâ repose sur les quatre points cardinaux. Le Nord appelé ‘’Di-mèdji Djogbé’’, le Sud ‘’Wolli-mèdji’’, l’Est ‘’Gbé-mèdji’’ et l’Ouest ‘’Yèku-mèdji’’ sont les signes primordiaux du Fâ. Ils se sont multipliés entre eux donnant naissance à 16 autres signes, lesquels ont donné les 256 signes du Fâ qui représentent les 256 catégories de personnes sur terre ». Le Fâ est classé « patrimoine culturel de l’humanité » mais suscite très peu d’engouement au Bénin.

En effet, les rares personnes qui détiennent la connaissance du Fâ sont analphabètes. Le professeur Koffi AZA, quant à lui est né dans la pratique du Fâ et est instruit. Il est donc convaincu après ses analyses que c’est une science qui peut contribuer de façon significative au rayonnement culturel de notre pays.

Article déjà publié ici: http://beninculture.over-blog.org/

Par Rosine Kédédji

Le vaginisme, le corrupteur insoupçonné du plaisir féminin

Merci à toi Yanick-Fortunée de cet article qui doit pouvoir résoudre des problèmes de complexe et de tabours chez certaines de nos soeurs qui en souffrent sûrement!
Je me permet de rebloguer afin d’offrir une visibilité à l’article et contibuer à la résolution d’un problème.

FeminaAfrique

Santé et vie sexuelle de la femme africaine

IMG-20141024-WA0035

Elles veulent jouir. Elles aspirent à connaitre un jour l’orgasme. Mais hélas ! Tel un perturbateur invétéré, il les persécute à leur insu. Ce “il“ a nom, le vaginisme. Le vaginisme est une contraction involontaire, c’est-à-dire un resserrement réflexe des muscles du plancher pelvien, qui se produit lorsqu’il y a tentative d’insérer dans le vagin un objet (tampon, pénis, spéculum pour le Frottis de Papanicolaou.   Au Bénin, ce malaise ou plutôt cette maladie  est peu connu et mal appréhendé autant par la femme elle-même que son partenaire sexuel.

Voir l’article original 894 mots de plus

Sainte Rosine, vierge, martyre…femme tolérante, généreuse, accueillante et sociale

L’histoire renseigne peu sur elles. Les prénommées « Rosine » sont des passionnées, la tiédeur n’est pas faite pour elles. Ne leur jouez pas des tours, car elles sont rancunières. Leur autorité naturelle inspire le respect. D’allure simple et sportive, accueillantes et sociales, ce sont des femmes de conviction, au caractère décidé. Attention aux colères, car elles sont impulsives . L’esprit de tolérance, de générosité et de service les anime toujours. Bref, c’est ce qui caractérise les « Rosine »,  à l’honneur chaque 11 mars, de chaque année selon les calendriers chrétiens. Prénom qui résonne à l’appellation, les porteuses s’imposent aussi bien dans leur beauté que dans l’intellect.

Rosine like woman 

L’histoire raconte que…

La Sainte Rosine, vierge et martyre (IVe siècle), est vénérée en Allemagne depuis le XIVème siècle, dans l’église de Wengligen, du diocèse d’Augsbourg. C’est sans doute l’engouement récent et relatif pour le prénom féminin de Rosine qui a valu à notre sainte sa place au 11 mars. Pourtant, le martyrologe romain ignore superbement notre sainte dont on ne sait pratiquement rien. En Allemagne, elle fut une des saintes les plus populaires dans le diocèse d’Augsbourg. En témoignent les nombreuses prières populaires et images pieuses représentant notre sainte avec le glaive et la palme de son martyre. Depuis le XIII° siècle, elle est la patronne principale de Wenglingen, près d’Apfeltrang où un tableau la représentant dans la gloire de son martyre domine le maître-autel de l’église principale. Les traditions locales en font une vierge ermite martyre au IV° siècle. Une chronique ancienne rapporte que lors de la procession de la Fête-Dieu 1769 à Miesbach la sainte était représentée en un tableau vivant, faveur réservée aux bienheureux les plus connus et vénérés. Elle est toujours fêtée le 11 mars à Wenglingen. Célébrités: En France, il a, curieusement, été populaire dans la première moitié du XX° siècle, peut-être à cause de la célèbre cantatrice de l’Opéra Rosine Stoltz (+1903.) ; mais plus vraisemblablement à cause du renom de Sarah Bernhardt, de son vrai nom, Rosine Bernard née en 1844, disparue en 1923. Rosine était également une des héroïnes du roman d’Alexandre Dumas « Les louves de Machecoul » (1858). Sans aucun doute également l’influence de Paul Poiret (+1944). Il a été le premier couturier à lancer sa marque de parfum dans les années 1910, sous le nom des Parfums de Rosine, du prénom de l’une de ses deux filles; il créa également un atelier de décoration, « Martine », prénom de sa seconde fille. Pensée spirituelle « Avec un très grand talent et une plus grande modestie on peut rester longtemps inconnu. » (René Metz) Courte prière « Qu’elle est grande, Seigneur ta bonté, tu réserves un lieu sûr à ceux qui te craignent, loin des intrigues des hommes. » (psaume 30)

Mon homotype (et dans certaines circonstances) modèle béninoise…

Rosine SOGLO
Rosine SOGLO, Député à l’Assemblée Nationale du Bénin et Ex Première dame.

Rose-Marie Honorine Vieyra, épouse Soglo Familièrement appelée Rosine, est juriste de formation. Elle s’est, résolument engagée en politique dans l’histoire de mon pays le Bénin, tout comme son mari (Nicéphore Dieudonné SOGLO), à 58 ans. Le 24 mars 1992, elle créa un parti politique, la Renaissance du Bénin (RB), pour soutenir son mari et en prit les rênes. Aux élections législatives de 1995, la RB remporta un relatif succès, se positionnant comme la première force politique du pays avec 20 députés sur 83. Rosine est ainsi devenu l’un des acteurs majeurs de la vie politique béninoise et le chef de l’opposition. Rosine Soglo est née le 7 mars 1934 (mative du mois de sa sainte patronne) dans la famille Vieyra, une famille de la communauté afro-brésilienne (ces familles sont également appelées « aguda » installée à Ouidah : l’ancien comptoir négrier, situé au sud du Bénin sur la côte atlantique). Je me dois bien de remercier TOZO Emile grâce à qui j’ai eu un article riche, illustratif et informant intégralement sur la remarquable et modeste vie de Rosine Vieyra SOGLO. Lire plus sur l’article : Tozo Émile A., « Rosine Soglo, famille et entreprise politique », Politique africaine 3/ 2004 (N° 95), p. 71-90 URL : www.cairn.info/revue-politique-africaine-2004-3-page-71.htm. DOI : 10.3917/polaf.095.0071.

Mon coup de gueule à mémé… Mais allons-nous taire encore et permettre à mémé d’être encore élu du peuple? Les actualités nous rapoportent qu’elle est tête de liste de la RB dans la 16ème circonscription électorale. Il faut manifester la gène que cela fait de ne pas permettre aussi à la jeunesse beninoise et à celle de la dite circonscription électorale de faire ces preuves! Mon coup de guele est une invite à la jeunesse qui doit prendre ses responsabilités en offrant une retraite à mémé. Vous n’êtes pas sans savoir aussi que mémé est un peu malade, et cela pourrait la fatiguer davantage. Où sera la relève? Mémé, loin d’une méchanceté, je te souhaite le repos!

Mon autre homotype et modèle africaine aussi dans certaines circonstances…

Rosine Sori Coulibally, représentante résidante du PNUD au Bénin
Rosine Sori Coulibally, représentante résidante du PNUD au Bénin

De nationalité burkinabè, Rosine Sori Coulibaly, est la Représentante Résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) au Bénin. Titulaire d’une maitrise en économie du développement de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, au Sénégal, elle détient également un diplôme de troisième cycle en macroéconomique et planification de l’institut des Nations-Unies pour le développement économique et la planification. Pour les quelques opportunités de rencontre avec cette dame au physique très imposant, je retient que c’est une femme de conviction, principe et plein d’engagements. Elle regorge d’assez d’énergie qu’elle ne ménage dans sa mission au Bénin pour la sauvegarde de la coopération ente le Bénin et les Nations Unies.

Rosine Agossi KEDEDJI