L’open data pour la veille citoyenne au Bénin

Tout est parti d’une sélection suite à un appel à candidature. Du constat de la professionnalisation du web citoyen et la demande croissante de transparence démocratique l’ouverture des données publiques ( open data) requiert l’attention d’organisations internationales à s’engager dans la publication des données publiques en créant ou faisant créer des plateformes de collecte et de diffusion des données. Du constant des informations souvent lacunaires ou peu exploitables et les plateformes qui peinent à perdurer, le projet OpenData médias de CFI Coorporation Médias a sélectionné et formé 50 journalistes et acteurs d’Organisations de la Société Civile de 15 pays d’Afrique francophone, du monde arabe et d’Asie du Sud-Est dont le Bénin aux enjeux politiques et techniques de la gouvernance ouverte et à l’utilisation de l’open data. La formation s’est déroulé d’octobre en novembre 2016 à Dakar au Sénégal avec deux groupes aux soins de l’expert formateur Sylvain Lapoix, datajournaliste français (notamment pour l’émission TV et Web : « Data Gueule »). . Le projet vise à développer une compétence citoyenne, afin de faire de l’open data un outil de suivi des politiques publique.

La sélection unique de la béninoise Rosine Kededji, pour le compte de son pays le Bénin représente les défis pour le pays dans les avancés de l’ouverture. Devenu challenge, la participation de la jeune béninoise a constitué une occasion de se sensibiliser aux données ouvertes.

A l’issu de cette formation, les défis devenaient encore pertinents. Cette formation a renforcé nos capacités dans l’accompagnement, l’amélioration de nos actions et activités dans le contrôle citoyen de l’action publique au Bénin dans notre structure Social Watch Bénin à travers les données ouvertes.

Cette sélection à la formation nous a permis de participer au 4ème Sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO), qui s’est tenu à Paris du 7 au 9 décembre 2016 à travers de rencontres avec des acteurs internationaux de l’ open data pour favoriser l’échange de bonnes pratiques et la constitution d’un réseau par Etalab, organisateur de l’événement. L’OGP porte un projet essentiel : bâtir la démocratie du XXIe siècle, une démocratie ouverte, partagée et transparente.

De moments riches en conférences, de rencontres extraordinaires, de partages d’expériences , rythmés par la motivation, la détermination et l’engagement de tous. 

 

Deux jours de Masterclass

La participation au sommet a été précédée de deux jours de masterclass dans les locaux de l‘EFJ (école du nouveau journalisme), animée par des professionnels de l’open data, notamment des datajournalistes et des responsables d’OSC spécialisées dans l’open government. Ces deux jours de Masterclasses ont été consacrées à l’Open Data Médias, où 50 journalistes et acteurs d’Organisations de la Société Civile (OSC) de 15 pays d’Afrique francophone, du monde arabe et d’Asie du Sud-Est se sont réunis pour débattre sur les actions mises en place pour développer une compétence citoyenne, afin de faire de l’open data un outil de suivi des politiques publiques.

Notre Participation au Sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO)

Représentant une ultime et unique occasion de rencontrer des gouvernants de pays dans la dynamique de Open Data, des activistes de la société civile du monde entier, des datajournalistes nous étions au cœur des engagements pour les Open Data dans le monde.

Initiation et présentation de projets locaux d’Opendata des pays formés par CFI

– Formulation des projets :
Deux journées (à l’issue des quatre sessions de formation de Dakar, Tunis et Manille et juste avant le Sommet du PGO), ont été consacrées à la préparation des interventions publiques des participants : de réflexions sur la situation de l’open data dans nos pays et la formulation des projets.

– Restitution des projets :
Les projets des pays africains retenus à l’issu de la sélection ont été présentés lors des PGO et constituaient de pistes de réflexion, de projections d’actions et de plaidoyers à l’endroit des gouvernants pour le développement de l’open data dans nos pays respectifs.

Je vous aime, et prie pour vous !

« Accepter et pardonner, c’est se réconcilier avec soi-même, se donner de l’Amour pour être en paix, et retrouver la Joie de Vivre, l’instant présent ! »

Parce que personne ne peut dire n’avoir jamais été offensée, opprimée, déçue d’un comportement d’un(e) ami(e) dans sa vie. C’est pour cela qu’il faut pardonner comme on respire. Le pardon libère l’âme et le corps. En réalité, dans la vie, rien ne nous oblige à réellement avoir d’ami(e),  mais certaines circonstances nous en obligent quelque peu.

Conseille à un ami

A cet instant, je pense à tout (es) mes ami (es), à toutes ses personnes qui d’une manière ou d’une autre ont apporté de la joie dans mon vécu, je vous suis sincèrement reconnaissante ce jour. Dieu vous bénisse abondamment et éternellement ! Vous m’offrez l’épaule pour accueillir mes larmes, mais pas toujours de solutions à mes problèmes. Parce que ‘’Problème’’ fait partie du quotidien de l’homme. S’il n’en trouve, il en crée.

Le savez-vous? Ceux qui aident vraiment les ami(e) s dans la vie demeurent ceux qui ne leur facilitent pas toujours l’existence. Chaque être, s’il mène de réflexions objectives, peut s’en rendre compte. Priez pour vos ‘’ami(e)s qui sont en joie lorsque vous échouez, car ils ne savent pas que vous venez d’apprendre quelque chose. A chaque échec, ayez à l’esprit que vous gagnez une connaissance et une expérience de vie. C’est Nelson MANDELA qui nous l’enseigne.

En ce moment, je pense permanemment à ces ami (e)s qui m’ont appris beaucoup de la vie au quotidien. Avec queLe tempslques un (e)s j’ai grandi et je gagne en maturité. D’ailleurs, c’est votre amitié qui m’inspire en ce moment. Recevez ma sincère et profonde reconnaissance. Avec vous, j’ai appris à voir autrement la vie. Il y en a parmi vous, qui cherchant à se faire saint (e)s auprès de leur parent si non, de notre entourage commun ou non, m’ont dénigré, lynché mon esprit de paroles calomnieuses…à votre endroit j’ai une pieuse pensée. Puisse Dieu nous bénir et nous montrer le vrai chemin qui mène à lui.

Comment les autres te perçoivent

« La joie est en tout: il faut savoir l’extraire » nous conseille Confucius.

Je vous aime et prie pour vous !

Agossi KEDEDJI

A ma Rose, bonne fête Patronale 

Etre né, est une grande chance de la providence divine. Mais l’on grandit dans une ignorance inoffensive et se rend compte plus tard que la miséricorde avait offert assez de chance en une opportunité. La grâce de la vie. La chance de survivre malgré tout. Moi je dirai avec immense joie, que c’est plus qu’une chance en une opportunité à nulle autre pareille d’être née avec son amie, sa meilleure amie pour la vie. Ma sœur jumelle, prénommée Rose (la première sainte du monde nouveau) est mon cadeau du ciel pour la vie. Elle est mon ange gardien terrestre… Dommage que j’ai pris assez de temps pour m’en rendre compte. Cette tribune lui est consacrée, car c’est sa fête patronale, le 23 Août.

Ma Rose aussi naïve qu’intelligente!

Rose, ma sœur, la seconde-moi, ma meilleure-amie, les bras qui accueillent mes joies, l’épaule qui reçoit mes larmes, l’inconditionnelle amie, offerte par Dieu,  est une femme de caractère. Déterminée, elle surmonte tous les obstacles qui se dressent devant elle avec courage. Elle est difficilement manipulable. Rose sait parfaitement captiver l’attention et n’a aucune difficulté à imposer ses idées. Intelligente, elle use de la diplomatie pour se faire respecter. Elle peut se dévouer corps et âme à une cause qu’elle estime être juste.

Une personnalité plutôt réservée

Ma Rose, consciente que son côté ingénu suffit pour séduire son entourage, elle est prudente, assez discrète et n’en fait jamais trop, au risque de ne pas en faire assez ! Cette discrétion entachée d’un comportement d’un peu réservé, fait de notre entourage, me traiter d’ « agitée ». Non, Rose ne l’admet pas. Elle reconnait que sa Rosine est assez expressive.

Dotée d’une grande sensibilité alors familiale et désormais plus maternelle, Rose trouve plus de bonheur à être dans son cercle familial où elle y trouve assez de bonheur. Alors que moi, j’aimais, que dis-je, j’aime encore bien les sorties, retrouvailles, réjouissances et tout ce qui regroupe les membres d’une communauté autour d’une joie commune, Rose préfère vivre de loin, ou de vite s’y retirer. Ayant pris assez de temps à comprendre cela, beaucoup de nos amis communs n’ont pas aussi vite compris cette personnalité réservée qu’elle incarne.

A notre tendre enfance!
A notre tendre enfance!

Je croyais avoir beaucoup d’amis, mais Rose a aussi beaucoup d’amis, notamment parce qu’elle est ouverte d’esprit comme moi. Je dois vous avouer que, parfois c’est marrant d’être confondue. Mais d’autres fois, ce n’est pas souvent facile, car certains de nos amis refusent de croire. Elle est appréciée pour sa tolérance, sa générosité et son sens de l’accueil. Généreuse, comme moi, elle cherche le cadeau ou la petite attention qui pourrait faire plaisir à ses proches. Rose est aussi très ordonnée, peut-être même un brin maniaque et peut sortir de ses gonds si quelque chose la contrarie. Cette attitude soudaine surprend toujours nos proches, même ceux qui la connaissent bien, comme moi. Assez intelligente, Rose détient un degré d’imagination assez constant. Elle est douée dans les propositions et conseils que dans les pratiques, même si elle n’ose pas mettre son talent en avant.

Le prénom Rose : Qui sont-elles ?

Les prénommées Rose, sont très sympathiques et dynamiques. Ouverte à la communication, elles peuvent apparaître singulières et cultivent leur propre style. Elles dégagent une impression de force et d’assurance, alors qu’elles sont en réalité fragiles et n’ont pas toujours confiance en elles même. Elles compensent en fait leur vulnérabilité par leur facilité d’expression : elles expriment la joie de vivre et leur enthousiasme est communicatif. Vives, adaptables, elles ont l’art de la persuasion ou de la riposte et des dons de comédienne (en tout cas pour ma Rose, ça laisse à vérifier). Elles savent plaire, séduire, charmer et distraire leur entourage. Curieuses, elles s’intéressent à mille choses sans forcément n’en approfondir aucune. Elles ont une volonté ainsi qu’une capacité d’actions importantes, mais irrégulières.

Le domaine affectif a une grande résonance sur leur destin personnel ou même professionnel. Fillettes, elles sont espiègles et malicieuses. Leur flot verbal est intarissable et elles tendent facilement à la médisance. Leur esprit vif leur permet d’apprendre vite, mais elles se lassent facilement.

Origine, selon internet

Le prénom Rose vient du prénom latin Rosa.
Rose, dont l’étymologie germanique évoque la gloire, la force et la virilité, fut d’abord introduite par les Normands en tant que prénom masculin. Toutefois, sa proximité avec le latin Rosa fit oublier sa véritable signification et Rose se féminisa complètement dès le XVe siècle. Ce prénom commença alors à se propager largement dans le monde occidental et il fut accueilli avec ferveur dans un grand nombre de pays européens. En France, son ascension démarra au XIXe siècle et culmina au début du XXe siècle avec un pic de 1842 nouveau-nés ainsi prénommés en 1906. Sa cote baissa fortement par la suite, sans doute, à cause de l’émergence de variantes qui lui volèrent momentanément la vedette. Cela dit, Rose semble renouer avec le succès depuis le début des années 2000. On comptait ainsi 1611 naissances de petites Rose en 2009. Plus de 76 000 Françaises ont porté ce prénom depuis le début du XXe siècle.

Caractère

Les Rose possèdent une grande force de caractère. Elles sont en effet courageuses, déterminées et passionnées. Ces femmes n’ont peur de rien et vont constamment au bout de ce qu’elles entreprennent. Intelligentes et éloquentes, on adhère rapidement à leur idéologie. Les Rose sont, en outre, de véritables philanthropes qui se dévoueraient corps et âme pour une cause noble.

Saint patron

Le 23 août, on honore sainte Rose de Lima, une religieuse dominicaine reconnue pour être la première sainte du Nouveau Monde.

Ma Rose, je te souhaite le meilleur dans ta vie. La réalisation de tous tes vœux. Enjoy your day my dear Rose!