La violence à l’égard des femmes

On fait quoi quand on dit que c’est normal qu’une femme se fasse corriger par son mari lorsqu’elle fait quelque chose de mal?
D’abord, il y a la sensibilisation. La sensibilisation sur ce que la violence entraîne pour les femmes et la famille…

Max s'en va au Cameroun

À l’occasion de la fin de la campagne de 16 jours de lutte aux violences basées sur le genre, j’ai eu envie d’écrire sur le sujet de la violence envers les femmes. Parce que j’en ai été témoin à plusieurs reprises depuis mon arrivée.  Et parce que c’est grave. Autant vous avertir, vous allez trouver ça lourd et difficile.

Lors de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Radio-Canada avait préparé un article sur les endroits dans le monde où la violence conjugale fait le plus de victime. En Afrique centrale et en Afrique de l’ouest, les taux de prévalence de violence physique et sexuel d’un partenaire intime sont de 65.64% et de 41.75% respectivement. C’est ÉNORME. Mais ce qui m’attriste, c’est que je n’ai pas de difficulté à comprendre. À plusieurs reprises, j’ai été témoin d’histoires de violence envers les femmes. Parfois plutôt banales…

Voir l’article original 695 mots de plus

MY GWSLP STORY: When last minute works for you

Congratulation dear Lilly!

oseyda's blog

20171201_115022« Hmmmm she means business ». I said to myself after reading the second email from Joyce Rene Dzanie which read « Edith and Lilly, last warning, apply for the program! because the deadline has been extended.!! » Joyce has been a friend and (secret) mentor to me for over 8 years since I joined the development world, working for adolescent reproductive health and rights. What was the email about? Joyce had participated in the Ghanaian Women’s Social Leadership Program (GWSLP) in 2016 and said it was a great opportunity to learn, be equipped with new skills and network.

Voir l’article original 473 mots de plus