L’open data pour la veille citoyenne au Bénin

Tout est parti d’une sélection suite à un appel à candidature. Du constat de la professionnalisation du web citoyen et la demande croissante de transparence démocratique l’ouverture des données publiques ( open data) requiert l’attention d’organisations internationales à s’engager dans la publication des données publiques en créant ou faisant créer des plateformes de collecte et de diffusion des données. Du constant des informations souvent lacunaires ou peu exploitables et les plateformes qui peinent à perdurer, le projet OpenData médias de CFI Coorporation Médias a sélectionné et formé 50 journalistes et acteurs d’Organisations de la Société Civile de 15 pays d’Afrique francophone, du monde arabe et d’Asie du Sud-Est dont le Bénin aux enjeux politiques et techniques de la gouvernance ouverte et à l’utilisation de l’open data. La formation s’est déroulé d’octobre en novembre 2016 à Dakar au Sénégal avec deux groupes aux soins de l’expert formateur Sylvain Lapoix, datajournaliste français (notamment pour l’émission TV et Web : « Data Gueule »). . Le projet vise à développer une compétence citoyenne, afin de faire de l’open data un outil de suivi des politiques publique.

La sélection unique de la béninoise Rosine Kededji, pour le compte de son pays le Bénin représente les défis pour le pays dans les avancés de l’ouverture. Devenu challenge, la participation de la jeune béninoise a constitué une occasion de se sensibiliser aux données ouvertes.

A l’issu de cette formation, les défis devenaient encore pertinents. Cette formation a renforcé nos capacités dans l’accompagnement, l’amélioration de nos actions et activités dans le contrôle citoyen de l’action publique au Bénin dans notre structure Social Watch Bénin à travers les données ouvertes.

Cette sélection à la formation nous a permis de participer au 4ème Sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO), qui s’est tenu à Paris du 7 au 9 décembre 2016 à travers de rencontres avec des acteurs internationaux de l’ open data pour favoriser l’échange de bonnes pratiques et la constitution d’un réseau par Etalab, organisateur de l’événement. L’OGP porte un projet essentiel : bâtir la démocratie du XXIe siècle, une démocratie ouverte, partagée et transparente.

De moments riches en conférences, de rencontres extraordinaires, de partages d’expériences , rythmés par la motivation, la détermination et l’engagement de tous. 

 

Deux jours de Masterclass

La participation au sommet a été précédée de deux jours de masterclass dans les locaux de l‘EFJ (école du nouveau journalisme), animée par des professionnels de l’open data, notamment des datajournalistes et des responsables d’OSC spécialisées dans l’open government. Ces deux jours de Masterclasses ont été consacrées à l’Open Data Médias, où 50 journalistes et acteurs d’Organisations de la Société Civile (OSC) de 15 pays d’Afrique francophone, du monde arabe et d’Asie du Sud-Est se sont réunis pour débattre sur les actions mises en place pour développer une compétence citoyenne, afin de faire de l’open data un outil de suivi des politiques publiques.

Notre Participation au Sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO)

Représentant une ultime et unique occasion de rencontrer des gouvernants de pays dans la dynamique de Open Data, des activistes de la société civile du monde entier, des datajournalistes nous étions au cœur des engagements pour les Open Data dans le monde.

Initiation et présentation de projets locaux d’Opendata des pays formés par CFI

– Formulation des projets :
Deux journées (à l’issue des quatre sessions de formation de Dakar, Tunis et Manille et juste avant le Sommet du PGO), ont été consacrées à la préparation des interventions publiques des participants : de réflexions sur la situation de l’open data dans nos pays et la formulation des projets.

– Restitution des projets :
Les projets des pays africains retenus à l’issu de la sélection ont été présentés lors des PGO et constituaient de pistes de réflexion, de projections d’actions et de plaidoyers à l’endroit des gouvernants pour le développement de l’open data dans nos pays respectifs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s